NOS PROJETS INNOVANTS

LE PROGRAMME SECONDE VIE

LE PROGRAMME SECONDE VIE

L’évolution de notre société nous conduit aujourd’hui à vivre plus longtemps, et ce, grâce aux progrès médicaux, technologiques et à l’augmentation de la durée de vie.

Ainsi, cette révolution de l’âge constitue pour chaque personne, une chance d’accroître sa durée de vie. Toutefois, cela constitue un défi majeur et difficile à relever, qui demande de la patience, de la créativité et de l’objectivité.

C’est pourquoi, IMAZ a  mis en place, un programme intitulé seconde vie.

La seconde vie, c’est celle qui débute avec la retraite.

Grand vide pour certains, opportunité pour les autres, IMAZ a choisi de s’intéresser à cette nouvelle étape de la vie pour apporter des solutions.

La retraite ne constitue pas une fin en soi, bien au contraire, c’est le début d’une nouvelle vie, plus libre, plus épanouie. 

Une seconde vie est un  message d’espoir proposé par IMAZ, qui porte un regard positif sur la retraite et la présente comme une chance de s’accomplir, de se redécouvrir, loin de la logique mercantile du monde du travail. 

Et ce message d’espoir est porté par le Programme seconde vie  d’IMAZ qui  vous propose de mettre  à profit votre retraite pour habiter dans le confort de la tranquillité et aussi pour réaliser vos projets d’activités qui vous tiennent à cœur. 

Activités de production, activités de consulting ou réalisation de projets divers… le mythe du retraité confortablement installé devant sa télévision ou sur sa chaise pliante est en passe de s’effondrer avec IMAZ.

A partir de maintenant en effet, ils seront de plus en plus nombreux à s’offrir une seconde vie même professionnelle avec une seconde résidence plus tranquille.

Bien sûr, il y a une véritable dimension « plaisir » dans le fait de travailler : le sentiment d’être encore utile à quelque chose, les contacts sociaux, la certitude que conserver une activité permet d’entretenir sa forme et parfois aussi le plaisir de continuer un métier que l’on aime et dans lequel on excelle à force d’années d’expérience.
Il s’agit seulement de rester actif et de « refuser la marginalisation des retraités, que l’on considère souvent comme inactifs »

Sur le plan individuel, l’existence d’un lien direct entre la pratique d’une activité  et l’amélioration du bien-être physique et psychologique a été mise en évidence par plusieurs recherches.

Si les  retraités sont toujours classés parmi les ” inactifs ” dans les statistiques officielles, ils peuvent multiplier les expériences.

 La retraite est l’occasion de réaliser les rêves mis entre parenthèses pendant la vie active.

Diverses activités sont proposées aux adhérents à ce programme :

  • Agriculture
  • Maraichécultureù
  • Culture sous serre
  • Apiculture
  • Pisciculuture
  • Aviculture
  • Agroforesterie
  • Transformation

IMAZ a mis en place un programme d’habitat à destination des aînés et futurs aînés qui intègre  habitat et activités.

L’habitat et les conditions de vie des personnes âgées est une question à laquelle IMAZ à travers ce programme compte apporter des solutions très pratiques.

 

L’étude sur les différentes formes d’habitats mis à la disposition des populations vieillissantes et l’intérêt à l’amélioration de la qualité de vie des seniors a conduit IMAZ vers ce programme.

 S’installer en résidence senior de «nouvelle génération»  proposées par IMAZ n’est pas synonyme d’un choix par contrainte ou par obligation.

Ces structures ont la particularité d’être adaptées à toute les situations même celles ayant trait à une diminution d’autonomie.

Toutefois, IMAZ veillent à maintenir le résident autonome le plus longtemps possible.

Elles sont à disposition des personnes dont le domicile n’est plus ou ne sera plus adapté (étages, marches, etc.), aux personnes qui veulent prévoir leur vieillissement et sont éventuellement équipées de matériel médical pour une minorité de résidents dépendants.

Ces résidences rassurent puisqu’elles sont constituées d’espaces surveillés par des caméras notamment à l’entrée.

Enfin, elles permettent un accès privilégié à tous types de commerces.

Il s’agit d’une forme d’habitat qui ne sépare pas l’individu du monde extérieur.

Les rencontres sont privilégiées à l’intérieur de ce genre de structure.

Ils peuvent échanger, passer du temps ensemble par l’intermédiaire de multiples services proposés (salle de jeu, bibliothèque, jardin, piscine, etc.).

La résidence est organisée de manière à séparer les espaces communs aux résidents, des espaces privés.

Les espaces publics ne sont pas obligatoires si la personne se refuse d’y aller, mais l’entente et la bonne humeur sont toujours au rendez-vous.

Les espaces privés concentrent des appartements individuels de tailles variables, allant du F1 au F3 offrant une chambre, une cuisine, un salon et une salle d’eau.

A mi-chemin entre le maintien à domicile et la maison de retraite, les résidences seniors IMAZ représentent une alternative idéale.

Les logements du programme seconde vie vise les objectifs suivants :

  • Développer des logements adaptés aux personnes âgées,
  • Lutter contre l’isolement,
  • Favoriser le sentiment de se sentir comme chez soi,
  • Etre en accord avec le paysage et les règles liées à l’environnement,
  • Permettre aux personnes âgées de bien vieillir,
  • Adapter un réseau de transport,
  • Privilégier des logements de plain-pied.
  • Bien évidemment, la résidence devra être en accord avec les restrictions environnementales
  • Intégrer  à l’habitat, l’activité choisie par le senior.

Des espaces conviviaux seront mis en place afin de connecter la résidence à son environnement et de mieux ouvrir le lieu à la ville, par conséquent, seront mis à disposition:

  • Des espaces verdoyants accompagnés de bancs pour se reposer,
  • Des terrasses équipées de tables, chaises et parasols. Le matériel sera en bois afin de se fondre dans le cadre paysager.
  • Des places de parking : le long de l’accès à la résidence, ainsi que quelques places à l’entrée de la résidence.
  • D’un local à ordures, accessible par l’extérieur uniquement, pour éviter la prolifération d’odeurs dans l’enceinte du bâtiment.

Bien évidemment, les résidents auront un accès privilégié aux commerces, du fait de l’emplacement de la résidence, ils pourront alors se rendre facilement au marché, au cinéma et aux autres services proposés par des partenaires de IMAZ (boulangerie, boucherie, pharmacie, bijouterie, presse, magasins etc…).

Les logements

Le programme seconde  vie d’IMAZ offrira  des logements de trois grandes catégories :

Les logements individuels avec activités incorporées

Les logements collectifs pour personnes autonomes

Les logements collectifs pour personnes à autonomie réduite

L’ensemble des logements des deux dernières catégories devront être équipés de :

  • Volets roulants électriques,
  • Baie-vitrée donnant sur la terrasse et/ou fenêtres à double vitrage, en PVC,
  • Prise électrique, prises téléphone et télévision, eau chaude et froide accessibles,
  • Toutes les portes devront s’ouvrir vers l’extérieur de l’immeuble par mesure de sécurité. Elles doivent offrir un passage de 90 cm d’ouverture,
  • Eclairage optimal avec interrupteur de 110 à 120 cm du sol,
  • Sol dur à privilégier (éviter la moquette au profit du parquet),
  • Supprimer un maximum de dénivelés.
  • 1 Chambre de 14m²,
  • Salle d’eau (toilettes/douche) de 6m² équipée d’une penderie, d’un miroir, d’un placard de 100cm de largeur, d’une douche adaptée, d’une barre de préhension et d’un siège,
  • Cuisine de 14m² équipée d’un évier, de 1 plaque de cuisson, de 2 prises électriques, d’arrivée d’eau,
  • Salon de 14m²,
  • Buanderie de 2m²,
  • possibilité de disposer d’une terrasse ou d’un balcon.

Des F3 de 60.31m²

  • 1 Chambre de 16m²,
  • Salle d’eau (toilettes/douche) de 12m² équipée d’une penderie, d’un miroir, d’un placard de 100cm de largeur, d’une douche, d’une barre de préhension et d’un siège,
  • Cuisine de 14m² équipée d’un évier, de 1 plaque de cuisson, de 2 prises électriques, d’arrivée d’eau,
  • Salon de 16m²,
  • Buanderie de 2m²,
  • possibilité de disposer d’une terrasse ou d’un balcon.

Des F3 de 73.01m²

  • 2 Chambres de 14m² chacune,
  • Salle d’eau (toilettes/douche) de 6m² équipée d’une penderie, d’un miroir, d’un placard de 140cm de largeur, d’une douche italienne, d’une barre de préhension et d’un siège,
  • Cuisine de 14m² équipée d’un évier, de 2 plaques de cuisson, électricité, d’arrivée d’eau,
  • Salon de 14m²,
  • Buanderie de 2m²,
  • Garage de 20m²,
  • Terrasse ou balcon.

Des chambres individuelles de 14m²

Elles seront adressées aux personnes semi-valides et comprendront:
• Un lit sur élévateur,
• Une télévision,
• Une petite salle d’eau (miroir, lavabo, petit placard),
• 2 prises électriques seront installées dans chaque chambre.

Une bonne disposition et un bon équipement dans chaque pièce sont indispensables.

Elle devra être recouverte au sol par du carrelage ou du lino antidérapant pour une personne qui se déplace en levant les pieds, dans le cas contraire, il faudra mettre du carrelage.

Une barre d’appui devra être placée à côté des toilettes à une hauteur de 75 à 85 cm (par apport au sol).

Afin d’éviter le petit ressaut de 30 cm pour entrer dans la douche, tous les appartements seront constitués de douches italiennes (pouvant être munies d’une barre d’appui de 90 à 120 cm au-dessus du sol afin de faciliter la personne).

De plus, la mise en place de cloisons semble importante pour éviter l’éclaboussement de l’eau, et par conséquent, toute chute.

 

Ce lieu doit être fonctionnel, sécurisant tout en restant plaisant.

Pour cela, elle favorisera des logements bas (entre 40 et130 cm de hauteur, de l’ordre de 3 ou 4), une continuité entre le plan de travail, la plaque de cuisson et l’évier afin de permettre aux objets de glisser et d’éviter toute fatigue.

Les logements hauts ne devront pas dépasser les 150 à 180 cm (3 placards).

Nécessité de :

  • 3 prises électriques pour le four, la micro-onde et le réfrigérateur, 2 prises de courant de 220v,
  • Carrelage pour la couverture du sol,
  • Climatisation l’été,

Lave-linge, four, lave-vaisselle et fours doivent être faciles à ouvrir.

Des dégagements adéquats seront indispensables à l’ouverture.

 

Son aménagement est déterminant pour la qualité de vie de la personne.

En effet, il est indispensable de concilier confort, bien-être et sécurité.

Pour cela, un espace dégagé autour du lit d’environ 1 m sur les côtés est nécessaire.

Le matelas doit se trouver à environ 60 cm du sol.

Il faudra noter la présence d’une penderie de 140 cm de largeur.

Les chambres individuelles seront accompagnées de salles d’eau pour les semi-dépendants.

Elles comprendront : un espace chambre (de 11m²) et une salle d’eau (de 4m²). Elles devront être équipées de prises électriques, et prises de télévisions.

Afin de leur offrir un meilleur confort, des équipements seront indispensables pour cette catégorie de résidents :

  • Un lit médicalisé à 70-90 cm du sol,
  • Un appel malade à portée de main,
  • Un téléphone,
  • Une télévision,
  • Une table en bout de lit,
  • Un fauteuil de repos,
  • Une chaise sera installée devant le lavabo de la salle de bain (dont le rebord supérieur ne devra pas dépasser les 85 cm de hauteur,
  • Un miroir,
  • Une douche italienne,
  • Une robinetterie à hauteur appropriée de 90cm à 1.20m du sol,
  •  Des barres d’appui seront installées à l’intérieur de la douche et à côté des toilettes (même hauteur que pour la robinetterie).
  • Au total, la surface au sol du bâtiment représente 1437.86m².

Or, aucune règlementation n’est fixée en matière d’emprise au sol sur ce terrain (article AU9).

  • Un gardien présent de jour, comme de nuit (qui sera surplace au quotidien)
  • Un réceptionniste présent de 8h à 18h
  • Du personnel soignant à leur écoute 24h/24 (infirmières, aides-soignantes, accompagnatrices), au nombre de 11personnes.
  • Un médecin extérieur, qui sera présent dans la résidence une à deux fois par semaine (avec possibilité de le faire venir en cas de problème)
  • Des aides médico-psychologiques
  • Un jardinier
  • La direction et son équipe

 

Ainsi, la création de cette résidence sera génératrice d’emplois (de l’ordre de 20membres) pour une capacité d’accueil maximale de 72 personnes (si celles-ci viennent en couple) puisqu’il est indispensable d’apporter une sécurité optimale pour les résidents.

Par conséquent, certains habitants ne seront plus obligés de sortir de la commune pour aller travailler.

De plus, cela favorisera une certaine attractivité de nature différente à celle connue, que nous pouvons qualifier d’attractivité «professionnelle».

N.B: Concernant le nombre de personnes embauchées, dans certaines résidences seniors, le taux d’encadrement est de 0.13, soit 13 agents pour 100 résidents. Toutefois, comme cet établissement vise à accueillir à la fois des personnes autonomes, comme des moins autonomes, il est nécessaire d’embaucher légèrement plus de personnel qu’en temps normal.

Dans une résidence de services pour seniors, le gestionnaire dispose d’un rôle central puisqu’il va gérer l’établissement au quotidien en s’attachant à louer les appartements tout en assurant confort et services aux résidents.

Il est alors le garant de la pérennité de cet établissement.

Ainsi, la gestion sera diversifiée puisque cet établissement relèvera surtout du secteur privé. 

Un Directeur sera alors le gestionnaire de la résidence et des services à la personne, c’est lui qui organisera le fonctionnement  des  résidences.

IMAZ sera chargée de la construction des bâtiments, elle fera alors appel à une maîtrise d’ouvrage constituée d’un bureau d’étude, d’un urbaniste et d’un architecte.

Les loyers perçus seront alors versés à IMAZ.

Comme toute infrastructure collective de plus d’une vingtaine de salariés, un règlement intérieur  sera mis en place et devra:

  •  Présenter et expliciter les divers lieux de la résidence en séparant les espaces communs, des espaces privés des résidents.
  • Définir leurs droits ainsi que leurs devoirs.

En effet, ceux-ci auront droit :

  • D’accéder à toutes les salles communes de la résidence durant les horaires d’ouverture de ces salles,
  • D’accueillir des invités extérieurs à la résidence à tout moment. D’ailleurs, ceux-ci auront accès aux services proposés par la résidence en échange du paiement du service proposé,
  • La possibilité de conserver leur femme de ménage afin de se sentir chez eux,
  • D’accéder à tous types de services, selon leurs grés.

Toutefois, ils ne devront pas manquer à leurs devoirs, à savoir:

  • de respecter autrui, qu’il s’agisse des résidents, tout comme du personnel. En effet, la convivialité, la bonne-humeur et l’entraide sont des qualités que la résidence prône.
  • De prévenir l’arrivée des invités au pôle d’accueil (une demi-journée à l’avance).
  • De venir habiter dans la résidence en compagnie de leur  animal domestique (chien, chat, etc…),

Fixer le montant des loyers et des divers services proposés (à la carte ou non).

En règle générale, pour un T3 d’une superficie de 60.1m², le montant  du loyer s’élèvera aux alentours de (pour mémoire), sans oublier le montant des charges et services, d’une valeur de (pour mémoire)  environ.

Au total, le montant du loyer s’élèvera aux alentours de (pour mémoire).

Construisons votre projet de rêve !

Form etre rappelez

Le profil environnemental du programme

Le respect de l’environnement constitue un des objectifs du programme seconde vie d’IMAZ. Par conséquent, cet aspect jouera un rôle important quant au développement durable pour la construction de ces bâtiments. En effet, maîtriser les impacts environnementaux tout en assurant un confort auprès des usagers est une préoccupation majeure.

Ces infrastructures  viseront à être construites sous la meilleure qualité environnementale, c’est-à-dire selon la démarche haute qualité environnementale (HQE). D’ailleurs, celle-ci s’appuie sur 14 cibles regroupées en sous-familles. Ces cibles, sont structurées en trois niveaux d’exigence, à savoir, le niveau très performant, le performant et le niveau de base (qui équivaut au niveau règlementaire généralement).

Le profil environnemental est défini avec le maître d’ouvrage, c’est lui qui se charge de définir le niveau de performance visé pour chaque cible HQE. De même, il fixe le niveau de performance par sous-cible et par préoccupation.

Afin de respecter cette « démarche HQE », les bâtiments doivent être requis de trois critères :

Cibles au niveau très performant

Cibles au niveau performant

Cibles au niveau de base

Les cibles (avec leur niveau de performances sont regroupées ci-dessous:

Les cibles "relation du bâtiment avec son environnement immédiat", "chantier à faible impact environnemental" et "gestion de l'énergie" seront de niveau très performant puisqu'elles répondent au mieux à l’objectif défini au début du programme, concernant la construction du bâtiment en en respectant l'environnement.

Les cibles « Choix intégrés des produits », « maintenance », et conforts « visuel et hygrothermique» semblent judicieuses à mettre en niveau performant puisqu’il est essentiel de maintenir un bon rapport avec l’environnement, tout en conservant un certains conforts pour les résidents.

Les cibles restantes, concernant l’éco-santé, la gestion de l’eau, le confort acoustique, olfactif ou la gestion des déchets semblent moins importantes que les autres. En effet, d’autres bâtiments devraient développer d’avantage leurs niveaux de performances, comme les stations d’eau potable (pour la qualité sanitaire de l’eau).

le programme seconde vie d’IMAZ semble être adapté à toutes les échelles.

Il s’inscrit dans les perspectives d’aménagement. En outre, ce programme reste en cohérence avec l’évolution de la population dans notre société, avec les prévisions du vieillissement mais aussi avec leurs revenus.

Par conséquent, il prend en compte sérieusement la question du vieillissement, la migration des populations vieillissantes vers les campagnes, mais également le développement de transports collectifs favorisant la préservation de l’environnement.

D’ailleurs, la notion d’environnement est prise au sérieux afin de réduire tout impact ou action néfaste lors de la construction des logements.

Ce concept se positionne sur un secteur prometteur, celui du logement des seniors afin d’anticiper leurs besoins.

Ce nouveau mode d’habitation vient combler un manque  d’opportunité pour les seniors de rester actifs.

De plus, il s’agit là, d’un nouveau moyen pour vivre chez soi, tout en restant adapté au vieillissement de la population.

Actuellement, le programme seconde vie pour seniors, est un nouveau remède contre l’isolement. Finalement, calme, sécurité et prolongement de l’autonomie prônent au sein de ces résidences.

Une question ? Envoyez cette demande pour être rapidement contacté par notre équipe

Form etre rappelez
Retour haut de page